Pages astro

 

Photographie de météores


Page provisoire


   

 

 

L'observation et la photographie de météores se pratiquent essentiellement aux périodes où les essaims croisent l'orbite de la Terre.  Les essaims sont constitués de débris sub-millimétriques dégagés par une comète lors de son passage prés du Soleil. Les poussières suivent l'orbite de la comète mère mais s'en écartent peu à peu sous l'effet du vent solaire.

Les essaims plus propices sont les Perséides (maximum vers les 11/12/13 août) en raison de leur densité et surtout de leur régularité. Le passionné de photo s'intéressera également aux Léonides (17/18 novembre) et aux Quadrantides (4/5 janvier), qui offrent plus d'espoirs de vues remarquables.

Phénomène rapide (quelques dixièmes de seconde), la photographie n'en est possible qu'en comptant sur le hasard, qui permet, au cours d'une pose fixe de quelques minutes, de capturer fortuitement la trace d'un météore traversant le champ à ce moment.

Plus l'objectif est lumineux, plus les météores enregistrés peuvent être faibles, donc nombreux.  Si un champ plus large accroît les chances, en revanche la trace d'une météorite est réduite (5 mm sur le négatif avec un objectif de 24 mm en format 24x36). 

On multiplie les chances en disposant plusieurs appareils.

L'appareil peut être sur un pied fixe (les étoiles font des traînées et le météore est net) ou sur une monture équatoriale qui suit le mouvement des étoiles (les étoiles sont ponctuelles, le météore est net également) Le repérage du cadre est grandement facilité par le montage sur un équatorial. Les étoiles en traînées sont à mon goût plus esthétiques.

Le rêve est d'enregistrer un bolide, c'est à dire un météore exceptionnellement lumineux, par exemple de magnitude -1, équivalent à Jupiter - ou même de magnitude -10 (c'est comme au loto, quand on rêve de gros lot, pourquoi limiter son ambition ?). Ou encore d'observer une averse météoritique, qui se produit lorsque l'essaim est compact (dont les fameuses Léonides).


     
 

 

 

Ayant rédigé la suite du texte ci-dessous d'abord en anglais, j'en ai demandé la traduction à Babelfish. Je la livre telle quelle, en attendant de réécrire ce passage. Le charabia est assez stupéfiant.

     

C'est un entertainement d'été. Offre de Perseids l'occasion la plus facile, avec un écoulement régulier écarté deux ou trois jours de 11 à 13 d'août et à un ZHR environ 50/80 (ZHR = taux par heure de zénith).
J'ai utilisé jusqu'à 4 appareils-photo avec 50 et 58 millimètres f 1.2, 24 millimètres f des objectifs de 1.4 et 35 millimètres f 1.4.

Les points moyens sont environ un frappé sur trente images de 5 minutes avec 50 millimètres f 1.2 et 400 asa, accroissant jusqu'à un frappé sur dix images avec 24 millimètres. Toutefois sur le film l'image d'un météore faible ordinaire est environ 3 à 5 millimètres avec des 24 objectifs de millimètre, assez petits pour l'agrandir.

Mes suggestions pour la photographie de météore:

Si la Lune est là, maintenez dormir dans votre lit ou toute autre chose mais aucunes images de météore.
- oubliez bourdonne (zoom dans le texte originel) absolument (cette idée semble drôle).
- utilisez beaucoup d'appareils-photo, avec un mélange des objectifs de 50 millimètres et de 24/28/35 millimètre. Les corps mécaniques sont de loin meilleurs d'éviter le gaspillage de cellules. Ayez les versions avec des brides.
- il est difficile de contrôler plus de 4 appareils-photo. Projetez l'endroit, commande, temps, nombre des pells et ainsi de suite. Ayez une liste de contrôle. Ayez la boisson chaude, les vêtements appropriés, une lumière rouge et une lumière normale pour trouver ce que vous laissez la chute.
- chargez les appareils-photo avec BetW 400 asa que vous vous développerez dur. Mettez les nombres sur des films.
- voyage à un endroit foncé (absolument impossible dans les banlieues)
- de stand appareils-photo fermement sur les trépieds ou tout support ferme. Jambes de chargement avec des poids. Si vous avez un support d'astro, vous pouvez l'employer pour avoir des étoiles comme les points mais ce n'est pas obligatoire du tout.

Exposition environ cinq minutes à f 1.8 et autre selon l'ouverture d'objectif. Mettez vos objectifs sur l'ouverture maximum.


Échantillon de positionnement lourd : (positions pour Perseids)

- deux appareils-photo faisant face au nord, en fonction à gauche et à droite de l'étoile polaire, avec 35 millimètres et/ou 24-28 millimètres 1.4
- deux appareils-photo faisant face au sud avec 50-58 millimètres f1,2, 45 vers le haut sur l'horizon, à gauche et à droite du méridien pour le premier pair de la nuit venant occidental pour la deuxième partie de la nuit
- un appareil-photo avec revêtements grands-angulaires l'élément chauffant (un joker si vous avez les abeilles étroites gentilles)
- un plus de joker: un appareil-photo avec un poisson-oeil se dirigeant au zénith (pour enregistrer un bolid possible de la grandeur négative).
Pendant la nuit, vous devez ajuster la position des appareils-photo pour les garder vers la zone de la probabilité: 45 haut et 90 de point radiant. Grâce à Perseids, le cadeau de houx pour des photographes de météore, dirigeant des restes d'étoile polaire valides toute la nuit.

Beaucoup d'autres jets des météores existent toute l'année long. Certains ont un plus haut ZHR que Perseids, mais personne n'est tout à fait forte, diffusion et constante comme eux :

Quadrantides 3/4 janvier ZHR 100 mais seulement quelques heures
Geminids 12 Décembre Zhr 80
Et une mention spéciale à Leonids, environ 17 novembre, qui peut produire des douches de météore tous les 33 ans. Il peut ou peut ne pas se produire et est d'environ une heure de long, ainsi peut être vu seulement par heureux peu.

Attraper une telle douche est un rêve, non impossible mais la gloire d'une vie d'astronome. Occasion sérieux dans novembre 1998 tel que lune très faible (deux jour avant nouveau lune).
J'aurai ma substance prête, espérant un temps clair.
Il peut se produire en 1999 aussi, mais la Lune sera chez 56 %.

     
 
  Début astro to Astronomy       accueil
Accueil
plan du site
Plan
Haut de la page  
D. Césari - droits réservés - contact
Dernière mise à jour : Dimanche 4 mars 2001