matériel
astro

  Super Polaris
   
  présentation  

A l'occasion de l'éclipse de Soleil de 1999, je me suis procuré une Super Polaris (modèle avant la Great Polaris actuelle). Légère, en alliage d'aluminium moulé, elle est commode pour voyager. Propre, elle donne confiance, mais son métal n'est pas très résistant. Il ne faut pas la surcharger, 6/7 kg constituent le maximum. Ils sont vite atteints avec les multiples accessoires qu'on ajoute à l'instrument. Beaucoup d'utilisateurs montent dessus un C8, c'est limite, en fait c'est trop (un C8 pèse 5 kg nu). Il est plus sage pour cet instrument, de passer à la grande soeur à axes en acier, la SP-DX.

D'ailleurs Vixen a sorti des nouveaux modèles, les Great Polaris, et on a maintenant toute une famille de montures. Sous une grande similitude, elles présentent des différences; en particulier le sabot nouvelle génération (qui est une amélioration appréciable) reçoit des queues d'aronde courtes qui ne sont pas compatibles avec les attaches de la première génération. Il faut bricoler un adaptateur.

Je suis à la recherche d'astuces pour rendre cette SP plus efficace.

   
 

stabilité

 
  • ajouter un tirant pour l'inclinaison de l'axe polaire

La Super Polaris n'a qu'une vis poussante pour régler l'axe polaire en latitude. L'équipage est supposé plaqué vers le bas sous son propre poids, et une petite vis latérale le stabiliser par frottement. Ce dispositif à vis frottante est assez peu fiable, et en la serrant on dérègle l'alignement.

Depuis, la dernière génération de GP (Great Polaris) a été améliorée par une vis poussante opposée à la vis principale. Elle est fixée sans grâce sur les montants, et vient pousser un bec qui a été ajouté au bas de l'équipage mobile. En l'absence de ce bec, j'ai concocté une plaque tirante inversée.

Il est à noter que Vixen offrait un renfort de réglage en latitude, qui n'est plus disponible.

  • bien serrer, avec une clef Allen, les six vis tenant les pieds sur l'embase (sans forcer) - si vous aviez jusqu'alors laissé du jeu pour pouvoir les déplier/replier librement, vous serez étonné de la rigidité obtenue.
  • surtout sur un trépied haut, ne pas sortir à fond le segment inférieur. En laisser huit à dix centimètres rentrés. Eventuellement, ajouter des colliers pour serrer (modérément) les branches supérieures au droit de la tête du segment inférieur.
  • l'arme absolue : remplacer le trépied de SP par un modèle pour GP-D (la tête où s'encastre l'embase est la même).
   
 

démontage,
graissage

 
   
  réglage des jeux  

Cà est une bonne question, tu sais ! Mais je ne suis pas expert.

Les axes doivent être sans jeu sensible, mais fluides : les prendre à pleine main, et "tâter" le jeu. Vous ne devez pas en sentir. Après avoir équilibré la charge (ou bien à vide, contrepoids pas monté), tourner la molette de mouvement lent : vous ne devez sentir aucun effort.

Le jeu se règle avec une plaque située sous les moteurs, comportant une grosse vis principale et deux paires de petites vis de positionnement. Ces cinq vis ont des têtes Allen, de deux tailles. Le serrage relatif de la grosse vis et des contre-vis qui sont de part et d'autre règle le jeu. Les petites vis sur les retours bloquent en position/enfoncement et rétroagissent sur le jeu. C'est assez subtil à doser, et encore plus à décrire. Bientôt des photos.

   
  contrôler les résultats  

Une fois mises en œuvre les dispositions ci-dessus, ça devrait aller nettement mieux qu'avec une monture avachie.

Rationnellement, vous devriez vérifier, après une mise en station précise, le comportement de votre monture. L'analyse logicielle de l'enregistrement d'une étoile à la webcam est un moyen puissant de connaître les imperfections de suivi, et de diagnostiquer les remèdes.

      Ben tiens, je ne l'ai pas fait, il va falloir que je m'y mette ...

   
 

idées d'utilisation

 
   
 

automatisation

 
   
 

autres
instruments

 
   
 

auto-
construction

 
   
  début astro observations récentes astronomy   accueil
Accueil
home page
Home
plan du site
Plan
Haut de la page  
D. Césari - droits réservés - contact
Dernière mise à jour : 15 janvier 2004